2015Avr
5

Les cotisations sociales et fiscales en Pologne dépendent du statut : elles diffèrent pour les salariés et les travailleurs indépendants.

Les salariés

Le taux global des cotisations sociales s’élève approximativement à 34 % du salaire brut. Le salarié en supporte 16 % et l’employeur 18 %

Les travailleurs indépendants

Les tableaux ci-dessous présentent un intérêt particulier car plus de 20 % des polonais exerçant une activité professionnelle (soit près de 3.000.000 de personnes) sont considérés comme des « entrepreneurs » et immatriculés comme tels. Très souvent, le « choix » d’exercer sa profession sous forme d’entreprise individuelle trouve ses origines exclusivement dans des considérations de nature financière.

Ainsi, en s’installant à leur propre compte, ces entrepreneurs économisent principalement en dépenses de cotisation sociale (1 – 2). Cette différence s’accroît encore lors des deux premières années de fonctionnement de l’entreprise où il est possible d’opter pour un système de cotisations minorées (3).

Bien évidemment, les travailleurs indépendants sont libres de cotiser au-delà de la base forfaitaire, ce qui leur assure des prestations supérieures.

 

CONTRAT DE TRAVAIL (1)
Coût  pour l’employeur ZUS
(sécurité sociale)
Assurance maladie Impôt sur le revenu Revenu net
685 € 195 €       45 € 35 € 410 €
1.630 € 465 € 105 € 100 € 960 €
4.090 € 1.165 € 265 € 285 € 2.380 €
 
TRAVAILLEUR INDEPENDANT (2)
[cotisations sur une base forfaitaire]
Revenu brut ZUS
(sécurité sociale)
Assurance maladie Impôt sur le revenu Revenu net
685 € 190 € 65 € 35 € 390 €
1.630 € 190 € 65 € 240 € 1.130 €
4.090 € 190 € 65 € 740 € 3.090 €
 
TRAVAILLEUR INDEPENDANT – ENTREPRISE NOUVELLE (3)
[cotisations sur une base forfaitaire]
Revenu brut ZUS
(sécurité sociale)
Assurance maladie Impôt sur le revenu Revenu net
685 € 40 € 65 € 65 €

515 €

1.630 €

40 € 65 € 245 € 1.280 €
4.090 € 40 € 65 € 710 €

3.270 €